Photo: Femmes célébrant le nouveau marché de Mingkaman, cité des lacs.  Source en fin d'article
Photo: Femmes célébrant le nouveau marché de Mingkaman, cité des lacs. Source en fin d’article

Le PNUD (Programme des Nations Unis pour le Développement) restaure le marché de Mingkaman dans le comté d’Awerial, à la cité des lacs au Soudan du sud. La directrice de l’Unité de réaction aux crises, Izumi Nakamitsu, a inauguré le 48e stand.

L’évaluation et la consultation communes du projet de marché ont rassemblé les Déplacés Internes¹, le pays d’accueil et la direction du comté de Mingkaman pour soutenir un prompt rétablissement économique. Il est aussi destiné aux approches basiques de communautés qui atténuent les conflits entre les Déplacés Internes et les pays d’accueil. Construit par la communauté avec l’aide du PNUD, en partenariat avec l’agence Nile Hope (l’espoir du Nil), le marché produit de la place pour 192 étals de commerçants et promeut une autonomisation économique, ainsi qu’un rétablissement précoce des moyens de subsistances pour la communauté.

L’idée principale derrière ce projet est de soutenir un environnement prospère à l’accroissement des micro-entreprises et renforcer la production locale, et l’échange qui peuvent, en définitive, contribuer aux revenus du ménage, et produire du travail indépendant, explique Toby Lanzer, Représentant adjoint du secrétaire général et Représentant résident du PNUD. Avec le marché, 182 résidents ont trouvé un emploi de secours sur trois mois. Les frais d’utilisateurs financeront sa maintenance, sa rénovation, son expansion à venir et rendront son site autonome. Un comité de direction local, représentant les membres des Déplacés Internes ainsi que ceux du pays d’accueil, est maintenant sur place pour le gérer.

Les gouvernements néerlandais, japonais, suédois, suisse et britannique financent ce projet et contribuent à la reconstruction durable de la vie des Déplacés. Nous sommes très satisfait d’avoir un marché construit par le PNUD dans Mingkaman. La pénurie d’opportunité est au cœur des challenges auxquels les Déplacés Internes vivant dans le comté d’Awerial et le pays d’accueil font face. Notre économie est continuellement en déclin et, de ce fait, ne peut pas produire tous les emplois dont les Déplacés Internes ont besoin. Ce marché aidera tant les habitants du comté d’Awerial que les Déplacés Internes à affronter les difficultés économiques actuelles, ajoute Deny Tong, le commissaire du comté.

 

  Retrouvez la première diffusion de cet article sur RADIO AFRIKANA, en cliquant sur l’icone: cropped-cropped-logo-afrikana-white

 

 

Source et auteur de l’article : Joseph Tabani – Analyste en communication, PNUD.

Source image: Site web PNUD

Traduction de l’article : Fantac Cissé


¹ Les Déplacés Internes, en anglais « Internally Displaced Persons », sont des gens qui ont, pour diverses raisons, été obligé de fuir leur lieu d’origine, sans pour autant ayant dépassé les frontières internationales de leur pays. Source : UNHCR

Advertisements

Written by fantac.cisse

I'm a web journalist, a blogger, a vidder, an editor and a silver tongue dipped in English and French... and dreams. I'm a woman. I'm a cultureholic, I'm weird and strangely hopeful in life. ↓ Subjects on this blog: Worldwide culture • Socials awareness • Socials awesomeness • Politics • Literature • Geek Culture • Harry Potter Fan • All mythologies fan • Philosophy • Music • Cinema • TV Shows • Food • Deep thoughts on Life that aren't that deep •

1 comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s